Ma vie à la campagne. Questions / réponses.

La semaine dernière, j’avais fait un petit sondage sur Instagram, pour savoir quels seraient les sujets qui vous intéressent le plus, pour la rédaction d’un prochain article blog. Il y a eu plusieurs réponses, avec des sujets différents, mais les questions qui sont revenues le plus souvent, étaient en rapport à notre changement de vie à la campagne.

Changer de vie ?

Visiblement, je pense que vous êtes de plus en plus nombreux/ses à vous poser des questions sur un changement de vie. Partir loin de la ville où vous excentrer au vert, encore plus dans le contexte actuel. Et, pour tout vous dire, cela me réjouit énormément ! Si les campagnes commencent à se repeupler, l’impact sur notre environnement, mais aussi sur nous, notre mental, peut être extrêmement positif.

Cela fait 3 ans que nous avons quitté Lyon, pour vivre dans un petit village, dans la Loire. Nous avons Lyon à 45/50 minutes, Roanne à 25 minutes, St Etienne à 45 minutes et Clermont Feran, à 1h15. Pour moi, c’était hyper important de ne pas vivre comme des ermites, complètement éloignés de tout. Je suis photographe et je suis souvent en vadrouille. Il me faut quand même un accès facile aux transports. Sur ce point, je pense que nous avons trouvé le bon compromis. Pour le reste, nous n’avons jamais été épanouis aussi bien personnellement que professionnellement, que depuis que nous vivons à la campagne. La campagne nous a apporté tout ce dont nous avions besoin. Beaucoup de paix intérieure. Être tous les jours, en contact avec la nature, nous donne confiance et espoir, sur le monde de demain. Ici on revient à l’essentiel. On revient aux choses qui comptent pour de vrai. En tant que famille, c’est le meilleur choix de notre vie.

Pour ne pas trop m’éparpiller et tenter de vous écrire un article utile, je vais directement passer à répondre à vos questions. J’ai fait une sélection entre toutes celles qui se répétaient le plus.

Est-ce que pour vivre à la campagne, l’utilisation de la voiture est indispensable ?

Cela va dépendre des services et des commerces disponibles dans votre village ou aux alentours. Si vous êtes en forme, le vélo c’est hyper agréable à la campagne. Et si vous ne l’êtes pas, ça peut être un bon moyen pour faire du sport ! Mais, la plupart du temps, oui, vous aurez besoin de vous déplacer en voiture. Pour faire les courses plus importantes, pour aller chez le médecin, pour les activités extra-scolaires, pour quasiment tout. La clé, est de bien s’organiser, concentrer un maximum de choses à faire et optimiser tous les trajets.

Quel sont les critères importants à tenir en compte pour trouver une maison à la campagne ?

Je pense que cela dépend des priorités de chacun. En ce qui nous concerne, voici les paramètres qui étaient très importants pour nous :

  • Nous avons toujours vécu en appartement, entre 30 m2 et 125 m2 le dernier et depuis l’âge de 25 ans, je travaille à la maison. Donc, j’ai toujours dû aménager des espaces pour travailler ou bien tout simplement, envahir la cuisine ou la salle à manger. Donc, un des critères importants pour nous, c’était l’espace. De l’espace intérieur et extérieur. Un grand jardin, pour les enfants, pour avoir un potager et des poules. Autre élément primordial pour nous : avoir une vue dégagée, sans vis-à-vis.
  • Nous n’avions pas peur des travaux. Par contre, il fallait que l’on puisse y vivre confortablement tout en rénovant notre maison.
  • Autre aspect important : les écoles. Vivre à la campagne, ne veut pas dire devenir des ermites. Choisir un village, avec une école va vous faciliter énormément la vie. Moins de trajets, moins de stress, plus d’autonomie.
  • À nouveau, si le village est tout petit et ne dispose pas de commerces, vérifier que les villages attenants ne soient pas trop loin et qu’ils aient tout ce dont vous avez besoin pour votre quotidien : pharmacie, boulangerie, épicerie, médecins, transports.
  • Par rapport à la maison, bien vérifier la toiture, le raccordement des eaux usées. N’hésitez pas à faire venir un maitre d’œuvre pour vous aider à évaluer l’état de la maison et je vous conseille même de faire venir un couvreur ! Cela vous évitera de mauvaises surprises. Et en fonction de l’état des lieux, vous pourrez renégocier le prix avec des arguments solides.
  • Ne pas être loin d’une grande ville ! Pour avoir accès à la culture, aux restaurants, aux commerces (si on a envie ou besoin de faire du shopping), aux aéroports, gares…
  • Qu’il y est une bonne connexion dans le village. Hyper important.

Campagne et autonomie des enfants pour les différents trajets, école, activités…

Aujourd’hui, les enfants sont totalement dépendants de nous, car ils sont petits. Plus tard, s’ils le souhaitent, ils pourront prendre le train pour aller en ville. Par chance, nous avons une mini gare dans notre village !

Avec quelle fréquence vas-tu à Lyon ?

Au début, j’y allais assez régulièrement. Pour voir déjeuner avec les copines, pour des rendez-vous pros. Mais au fur et à mesure, j’ai espacé tous ces déplacements et maintenant, je n’y vais quasiment jamais. Uniquement quand je dois prendre un train, pour un déplacement professionnel ou un besoin très précis.

Comment on franchit le pas pour s’installer à la campagne ?

Il faut bien réfléchir et ne pas se lancer trop vite. Bien planifier cette nouvelle vie, pour ne pas se retrouver dans une situation compliquée, c’est essentiel. Par exemple, professionnellement, est-ce que vos métiers vous permettent de travailler à distance ? Si vous avez besoin d’aller en ville tous les jours, pour rejoindre le bureau, ça peut vite devenir un enfer tous ces trajets… Ou bien alors, il faudra rester vraiment aux alentours. Mais le budget devra suivre.

Ce qui a fait le déclic en nous, c’était le rythme insoutenable d’Arnaud. Il travaillait dans un restaurant étoilé, avec des horaires sans fin… matins, soirs, week-end, fériés… C’était totalement incompatible avec une vie de famille. Moi, j’avais l’impression d’être mère célibataire. Je commençais à « subir » mes enfants, j’étais au bout du rouleau et Arnaud aussi. Il y avait un manque et un déséquilibre dans tous les sens.

Donc, il y a eu une grande réflexion, concernant la reconversion professionnelle d’Arnaud. Ensuite, nous avions envie d’arrêter les déménagements, commencer à faire des racines quelque part et construire notre nid, entourés de nature. De mon côté, c’était plus simple, je suis indépendante depuis très longtemps. Il me fallait juste une bonne connexion et ne pas être trop loin des transports, pour mes déplacements pros.

Une fois que le tournant professionnel d’Arnaud était plus défini, nous avons dessiné un plan d’action et nous l’avons suivi par étape.

C’était hyper important pour nous, d’être rassurés à ce niveau-là. Ensuite, tout s’est enchaîné très vite !

Avantages / inconvénients de vivre à la campagne.

Je pense, que c’est assez subjectif. Car nous n’avons pas tous la même façon de penser ni de voir les choses. Mais voici quelques points positifs et négatifs de notre vie à la campagne.

AVANTAGES :

  • La nature est magique. C’est une source inépuisable de bonheur, d’inspiration et de paix.
  • Ici, il n’y pas de feux pour réguler la circulation. Les trajets sont directs, il n’y a jamais de circulation, ni d’heure de pointe. On s’habitue vite à ce rythme et la ville devient vite stressante, quand on y va !
  • Nous avons un jardin et encore mieux, un potager. Manger ses propres récoltes est un plaisir inouï ! On peut même avoir des poules.
  • Les balades en forêts sont accessibles dès que l’on franchi le portail de la maison. Les paysages sont fous.
  • Dans les petits villages, on peut facilement s’investir dans le développement de sa commune et participer à travers quelques actions locales. Personnellement, cela nous a permis de rencontrer les villageois et de nous faire connaitre. (Évidemment, Arnaud fait déjà parti du comité des fêtes hahaha).
  • Les enfants grandissent avec une sensibilité extraordinaire à tout ce qui nous entoure. Il y a une énorme conscience de l’importance d’être respectueux avec notre Terre et d’en prendre soin.
  • Ils sont beaucoup plus autonomes ici qu’en ville. Ils peuvent se balader seuls, sans surveillance, dans un périmètre bien plus grand qu’en ville. Ils sont libres !
  • La vie est douce, tous les jours. On se réveille avec le chant des oiseaux. Il y a beaucoup moins de pollution lumineuse et acoustique. Il y a beaucoup moins de contamination tout court. La nuit, le ciel est majestueux. On aperçoit même la voie lactée.
  • On peut faire la fête le soir jusqu’à pas d’heure et la musique à fond, sans déranger les voisins !
  • On a accès plus facilement à des produits locaux, circuits courts !
  • Les vide-greniers sont fous et chez Emaus ont perd la boule.
  • Il est plus facile d’accéder à sa maison de rêve loin de la ville, car les prix sont beaucoup moins élevés.
  • On vit plus simplement. Sans toutes les tentations constantes de la ville, on dépense beaucoup moins. La consommation superficielle et inutile, n’est plus du tout dans nos habitudes.
  • On peut avoir la maison remplie de bouquet de fleurs ou de feuillage, tout le temps et gratuitement !

 

INCONVÉNIENTS :

  • On s’éloigne de tout, donc on a souvent besoin de la voiture.
  • Il y a beaucoup de mouches !!!
  • Il faut un temps pour s’adapter aux habitudes des gens et essayer de s’intégrer, mais je pense que c’est comme ça un peu partout, quand on est les nouveaux J
  • En fonction de la région, l’accent peut vraiment être violent. J’essaye d’épargner mes enfants au maximum pour éviter de trop gros dégâts plus tard !! (LOL)
  • Les personnes ouvertes d’esprit ne sont pas monnaie courante et généralement, leur centre d’intérêt et loin de tout ce qui touche à l’image, l’esthétisme, le design, le voyage, les autres cultures, les réseaux sociaux… Il y en a, bien sûr, mais il faut tomber sur la perle rare !! Par chance, nous avons eu ce coup de bol et c’est un bonheur de profiter de cet environnement avec des personnes sensibles à des sujets communs.

 

J’ai essayé de trouver plus de points négatifs, mais je n’ai pas trouvé ou bien alors, j’ai dû trop réfléchir !

Ce que la campagne à changé pour moi.

Tout. Absolument tout. Déjà nous avons pu envisager d’acheter une maison qui aurait été complètement hors de notre portée. Nous sommes en train de réaliser un rêve !

Nous vivons dans un petit paradis, dans une bulle de bonheur, qui fait du bien à l’âme et l’esprit.

Je me sens plus apaisée et épanouie. Quand je rentre à la maison, après un déplacement professionnel, tout le stress redescend. On a retrouvé une vie de famille, chose que nous n’avions pratiquement plus depuis notre arrivée en France et ça fait un bien fou !

On a de nouveaux projets et perspectives de vie, plus simple.

On a besoin de beaucoup moins de choses.

On profite à fond de la nature, elle fait partie de notre quotidien.

Même si nous ne sommes plus en ville et nous nous sommes éloignés des copains, la maison est toujours remplie de monde ! Et on adore ça.

Après avoir vécu un confinement de plus de 2 mois, je n’ai jamais été autant conforté dans mes choix. Notre confinement n’était pas très différent à notre quotidien. Le seul manque, était celui de recevoir les amis et même ce manque, au fil des semaines, c’est atténué. On était bien tous les 5 dans notre petit paradis vert !

Merci

Merci à toutes pour vos questions. Vous m’avez bien aidé à structurer mon article et à vous donner des réponses concrètes. Pour finir, si vous avez un projet de vie à la campagne, je ne peux que vous encourager… Le meilleur reste à venir. Bisous douillets.

 

Merci Chloé, pour tes jolis vêtements, toujours aussi canon.

Lois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.