Travailler chez soi

Mon dernier boulot de salarié, remonte à plus de 15 ans. Je suis à mon compte depuis l’âge de 25 ans. Travailler à la maison, je connais ça et j’adore. J’aime cette liberté de pouvoir choisir mes horaires. J’aime cette flexibilité, d’aménager ma journée en fonction des aléas de la vie. J’aime ce sentiment de n’être redevable à personne, uniquement à soi-même. Ne pas rendre des comptes et finalement, j’aime bien être seule. En fait, j’adore travailler à la maison.

Les bureaux "sauvages"

Comme pour beaucoup de freelance, pendant longtemps, mon bureau a été la table du salon, ou le canapé, ou la table de la cuisine. Mais, plus le temps passe et plus tu arrives à comprendre ce dont tu as besoin.

Déjà pour se fixer une routine et ne pas partir dans tous les sens. Ensuite, pour ton dos ! Je me souviens des journées incrustées dans mon canap avec mon ordinateur… Mon dos en prenait cher !

Le plus sage, pour notre mental et notre physique, c’est d’avoir un espace bureau, réservé uniquement pour travailler. Un endroit confortable et lumineux (si possible), avec une table et une bonne chaise (très important).

Les bureaux partagés

Eh non, je ne parle pas de co-working.

Ou bien alors si, un peu. Un co-working maison !

Là encore, je suis passée par plusieurs étapes. Le bureau dans le salon : c’est pas mal quand on a des enfants en bas âge. Ça permet d’avoir toujours un œil sur eux et de toute façon, ils sont toujours collés à maman… Donc autant être au coeur du poulet. Par contre le hic, c’est que la déconcentration vient très vite. Trop de distractions, de bruits parfois aussi… Bref, ce n’est pas l’idéal.

Mais quand on n’a pas le choix, on fait avec et voilà.

Trouver la bonne pièce pour son bureau

Dans notre nouvelle maison à la campagne, j’ai trouvé un espace, au fond de la maison. Une petite pièce tranquille, au milieu de tout et un peu à l’écart (oui difficile à comprendre). Elle est à l’étage, celui des enfants. Pas trop loin, pas trop prêt. Dans cette pièce, Arnaud a construit un lit mezzanine, pour les copains (pour l’instant et depuis 2 ans, c’est notre chambre). Il y a aussi une porte-fenêtre qui donne accès à l’extérieur, plus une fenêtre et un velux, ce qui rend l’espace très lumineux. Il n’y a pas de porte, mais ce n’est pas très grave. Ce n’est pas un endroit de passage. Personne n’a besoin de venir par ici, à moins qu’il y ait vraiment une urgence du genre j’ai faim, il m’a tapé, je m’ennuis, je sais pas quoi faire, je ne trouve pas les cheveux du Lego Emet … #viedemaman.

Le choix des teintes pour son bureau

Je suis partie d’un mot : la douceur. Savez-vous que les teintes douces, favorisent la concentration ? Ce n’est jamais de trop, quand on doit être efficace et productif !

J’ai commencé par le sol. Un parquet brut, en sapin. J’ai hésité à le peindre en blanc, mais je me suis dit, que j’étais toujours à temps de le faire. Revenir en arrière, serait plus compliqué. Eh puis, j’aime beaucoup la couleur du bois clair. C’est très doux. Celui-ci vient de chez Leroy Merlin.

Sur les murs, j’ai osé un rose fané un peu plus soutenu que le nude. Le rose est une couleur qui déclenche des sentiments positifs. Elle nous rend calme et diminue le stress. Quelle merveille. C’est tendre et hyper apaisant. Un choix qui se marie à merveille avec le bois clair du sol et les menuiseries blanches. Il s’agit de la couleur Ondi pur velour S060-4Z de Zolpan. Vous savez, Zolpan, peintures écologiques, dépolluantes, facile à appliquer et simple à nettoyer ? Un vrai bonheur.

Pour les reste, j’ai choisi du blanc et du bois brut. La porte de placard au mur, cache un gros cadre électrique. Nous l’avons trouvée dans un vide-grenier !

L'aménagement

Pour l’aménagement, je ne voulais pas m’encombrer de meubles. Plus tu as de mobilier et plus tu accumules. Un bureau, une armoire avec des portes, pour fermer et ne pas voir le bazar et une chaise. Voilà.

Pour mon bureau, nous avons découpé une porte basique premier prix qui ne nous servait plus, rajouter les jolis pieds Tiptoe, avec l’option tiroir, c’est parfait !

La chaise, trouvée à la déchèterie est très jolie et harmonieuse avec les couleurs de la pièce. Mais, j’aspire à quelque chose de plus confortable. Il faut que je cherche…

Et côté rangement, j’ai trouvé une armoire chez Emaus, que j’ai repeint en blanc. That’s it !

La décoration

Du cannage pour la suspension, avec un petit rappel aussi, sur la poubelle (élément important dans un bureau). J’ai trouvé mon bonheur chez La Redoute Intérieur.

J’ai imprimé et encadrer une de mes photos, toujours dans les mêmes teintes. Louise et l’Océan. Une photo que j’aime beaucoup et qui m’inspire. L’eau me manque… et comme ça, je la vois tous les jours.

La lampe, je l’ai trouvé chez Action et le tabouret, chiné dans un vide-grenier.

 

Mon bureau avant

Je vous montre quelques images de mon bureau, avant d’être mon bureau. Vous voyez… on part de loin ! Mais je voyais déjà son grand potentiel !

Je vous souhaite un très doux week-end.

 

Lois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour Loïs,

    Je viens de lire votre post sur votre bureau. J’aime beaucoup cette atmosphère épurée, avec une déco naturelle.
    Je ne reçois plus vos newsletters. Est-ce parce que vous n’en publiez plus ou bien est-ce que ce serait dû à un problème de réception de ma boîte mail ?

    Belle soirée.

    1. coucou ! mon blog est un peu en stand-by et les newsletters aussi… j’espère revenir bientôt ! merci beaucoup.